Calligraphie : l'art de la belle écriture

Calligraphie du grec Kàlos (beauté) et graphein (écrire).

 

Depuis que l’homme est sur terre il a toujours laissé des traces : traits, ronds, pointillés.

Ces traits deviennent des mots, les mots des phrases, les phrases des textes, les textes des livres.

 

Et nous voici l’outil en main.

Outils divers et variés : calame, plume d’oie, plume métal, cagette, balsa, canette...

Supports de l’écrit : la terre,le parchemin,le papier, lebois, le papyrus, le verre, les murs... tout ce qui supporte l’encre et la peinture. 

 

La diversité des alphabets montre la créativité de nos prédécesseurs, l’écriture évolue, perdure et se renouvelle au fil des siècles selon le goût, l’inspiration et le travail des calligraphes.

Cette discipline ancestrale qui requiert concentration et application  revient sur le devant de la scène : quête du passé ou bien expres- sion servant de tremplin vers l’avenir ouvert à tous les possibles.

 

Aujourd’hui le tracé reste le même pour les alphabets historiques. L’esprit complice de la main entraînant tout le corps avec lui, adapte la gestuelle dans le renouvellement des anciennes formes faisant émerger de nouvelles graphies.